Par quoi remplacer le lubrifiant ?

vulvae  Approuvé par l'association Vulvae Fondation Santé
Par quoi remplacer le lubrifiant ?

Vous êtes à court de lubrifiant et souhaitez savoir quelles alternatives naturelles sont possibles ? Vous souhaitez remplacer votre lubrifiant par une formule encore plus naturelle et disponible dans vos placards ?

Explorez les alternatives naturelles au lubrifiant avec Salty !

Parfois on a bien envie d’un petit coup de pouce “lubrification”, mais voilà, il est dimanche 21h, même plus une épicerie ouverte. Vous vous ruez dans vos placards pour savoir par quoi remplacer votre lubrifiant favori. Et vous vous dites qu’après tout, des alternatives naturelles, ça ne peut pas faire de mal, non ?

Un produit naturel c’est forcément bon et sain pour notre corps ? En réalité, attention, c’est un gros raccourcis ! Hélas, non, un produit trouvé à l’état brut dans la nature ne signifie pas forcément qu’il est sain pour votre corps. Et surtout pour votre zone intime, particulièrement fragile.

Certaines substances en apparence lubrifiantes et naturelles peuvent en fait contenir des allergènes et ainsi, infecter votre peau et vos muqueuses ou encore faire glisser les préservatifs.

On décortique tout ça ensemble !

Comment remplacer le lubrifiant : tableau récapitulatif

  L’huile de coco extra-vierge et non raffinée Non compatible avec préservatifs en latex et jouets en silicone
L'huile d'onagre Non compatible avec préservatifs en latex et jouets en silicone
l’huile de bourrache Non compatible avec préservatifs en latex et jouets en silicone
L’huile d’amande douce Non compatible avec préservatifs en latex et jouets en silicone
L’huile de macadamia Non compatible avec préservatifs en latex et jouets en silicone
Vaseline
⚠️ Risque d'infection vaginale
Aloe Vera brute ⚠️ Irritant pour les muqueuses à l'état brut. Préférez un lubrifiant à l'Aloe Vera.
L'huile d'olive ⚠️ Attention à son acidité élevée assez agressive pour le corps.
Huiles minérales ⚠️ Risque de mycose.
Salive ⚠️ La salive va assécher les muqueuses.
Crèmes, gels et laits hydratant ⚠️ Ne sont pas adaptés à la zone intime et contiennent presque systématiquement des parfums trop agressifs pour les muqueuses.

Les huiles végétales comme alternatives naturelles au lubrifiant 

Certaines huiles végétales se prêtent bien à remplacer notre lubrifiant préféré, telles que l'huile de coco extra-vierge et non raffinée, l'huile végétale d'onagre, l'huile de bourrache, l'huile végétale d'amande douce, et l'huile végétale de macadamia.

Ces alternatives ont l'avantage d'être facilement accessibles. Alors si vous choisissez de les adopter, privilégiez des compositions entièrement biologiques pour une expérience encore plus clean.

Quelles sont les meilleures huiles pour remplacer le lubrifiant ?

  1. Remplacer le lubrifiant par l’huile de coco

    L’huile de coco extra-vierge et non raffinée peut-être une bonne alternative au lubrifiant. Elle est super hydratante, bien glissante, et parfaitement comestible. Cette huile est douce avec la peau et convient donc aux peaux les plus sensibles.

    Cependant comme les autres formules huileuses elle est à utiliser en remplacement du lubrifiant avec précaution si vous utilisez aussi des préservatifs en latex.

  2. Remplacer le lubrifiant par l’huile d’onagre

    Réputée pour ses propriétés adoucissantes, l'huile d'onagre peut remplacer du lubrifiant en cas de besoin. Elle peut-être utilisée pour la pénétration, est 100% comestible et parfaitement glissante.

    Attention à l’incompatibilité des huiles végétales naturelles avec le latex par contre !

  3. Remplacer le lubrifiant par l’huile de bourrache

    On peut tout à fait remplacer du lubrifiant par de l’huile de bourrache. C’est une option très glissante et 100% naturelle. Comestible et adaptée aux pratiques orales, elle respecte totalement votre intimité au passage.

    Comme toujours avec les formules à base d’huile, l'option est à éviter si on utilise un préservatif en latex lors des rapports.

  4. Remplacer le lubrifiant par l’huile d’amande douce

    Pour une pénétration ou des caresses plus agréables l'huile d'amande douce fonctionne également en remplacement du lubrifiant. Elle est comestible et a un goût plus neutre. En parallèle elle hydrate, apaise et cicatrise. Une expérience plus neutre en arômes et totalement apaisante.

    Pas d’exception, l’huile d’amande douce et les préservatifs en latex ne font pas bon ménage.

  5. Remplacer le lubrifiant par l’huile de macadamia

    Comestible et délicatement parfumée, l'huile de macadamia offre une alternative 100% naturelle aux lubrifiants. Bien tolérée par la peau, elle demande une application généreuse pour une expérience sensorielle optimale. C’est l’option la plus gourmande !

    Elle reste toujours incompatible avec les préservatifs en latex.

Les précautions à prendre avec les huiles végétales lubrifiantes

Prudence si vous choisissez de remplacer votre lubrifiant par une huile végétale naturelle. À l'image de tous les lubrifiants à base d'huile, l'utilisation d'huile végétale en remplacement du lubrifiant peut poser un défi dans le cas où vous utilisez des préservatifs en latex en parallèle. Le latex et les huiles ne font pas bon ménage, car l'huile fragilise le latex, le rendant poreux et compromettant ainsi son efficacité.

C'en est de même pour les sextoys en silicone. Les textures huileuses et le silicone ne font pas bon ménage. L'huile végétale (qu'elle soit pure ou contenue dans un cosmétique, savon, ou lubrifiant) peut venir endommager le silicone et le rendre poreux. Ce qui entrainerait une difficulté à le garder propre et sans danger pour votre corps.

Si certaines huiles végétales naturelles sont de bons substituts au lubrifiant, il n’en est pas de même de toutes les substances naturelles. Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est sans danger pour votre corps. On vous explique.

Les indésirables : Ce qu'il vaut mieux éviter pour remplacer le lubrifiant

Remplacer le lubrifiant par la Vaseline : Un faux ami

La vaseline est perçue comme naturelle et souvent utilisée comme lubrifiant. Mais utiliser de la Vaseline à la place d’un lubrifiant est en fait plutôt déconseillée en raison de son origine pétrolière. Bien qu'hypoallergénique, elle augmente le risque d'infections vaginales et peut causer des hypersensibilités chez certaines personnes. Optez plutôt pour des alternatives plus clean.

Remplacer le lubrifiant par de l’Aloe Vera brute : Une fausse bonne idée

Le gel d'Aloe Vera brut n'est pas compatible avec les préservatifs mais surtout, il peut irriter les muqueuses. Si vous souhaitez introduire la fraîcheur et les propriété apaisantes de l’Aloe Vera dans votre routine intime, privilégiez des formulations cosmétiques qui ont sécurisé son utilisation comme notre lubrifiant à l'Aloe Vera de chez Dame. Et oui, tout n’est pas à jeter dans la cosméto, parfois elle permet de rendre des ingrédients plus tolérables pour notre corps.

Remplacer le lubrifiant par de l’huile d'olive : À utiliser avec précaution

Bien que l'huile d'olive puisse dépanner en cas de besoin ponctuel, son taux d'acidité élevé peut causer des irritations. L’huile d’olive n’est donc pas réellement recommandée comme alternative au lubrifiant. Pour une bonne expérience, choisissez des alternatives plus adaptées comme d’autres huiles végétales moins irritantes détaillées plus haut telles que l'huile de coco extra-vierge et non raffinée, l'huile végétale d'onagre, l'huile de bourrache, l'huile végétale d'amande douce, ou l'huile végétale de macadamia.

Remplacer le lubrifiant par des huiles minérales : À éviter

Les huiles minérales, généralement utilisées pour les peaux de bébés, sont loin de correspondre à un lubrifiant. Non seulement elles ne sont pas adaptées à une utilisation avec un préservatif, mais elles peuvent aussi provoquer des mycoses vaginales. Ne prenez pas de risques et éviter de remplacer votre lubrifiant par de l’huile minérale.

Remplacer le lubrifiant par la salive : Une fausse lubrification

Contrairement aux idées reçues, la salive n'est pas un lubrifiant si efficace. D’ailleurs, elle augmente le risque de transmission de microbes, dont l'herpès. On évite donc de remplacer le lubrifiant uniquement par la salive.

Remplacer le lubrifiant par de la crème hydratante : À exclure

Les crèmes, gels et laits hydratants contiennent souvent des composants incompatibles avec la zone intime comme du parfum ou autres substances chimiques. Ceci peut entraîner des irritations de votre zone intime qui est particulièrement fragile, voire une réaction allergique. On ne remplace donc pas le lubrifiant par des crèmes ou gel non destinées à la zone intime. 

Ce n’est pas parce que c’est bon pour la peau du visage et du corps que c’est compatible avec nos muqueuses. La flore intime demande une attention toute particulière pour se maintenir en bonne santé.

La cosmétique dans le lubrifiant, c’est si mal que ça ?

Ces dernières années, de nombreuses personnes, lassées des mensonges et des scandales sur les ingrédients utilisées, ont perdu la confiance qu’elles avaient dans les marques cosmétiques. Alors vaut-il mieux utiliser une alternative au lubrifiant 100% naturelle ? ou accepter un peu de cosmétique ? On vous détaille notre vision des choses :

Ce dont il faut se méfier : les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens présents dans certains lubrifiants (pas chez Salty, rassurez vous) peuvent poser des risques pour la santé.

Les parabènes, utilisés comme conservateurs, sont connus pour provoquer des allergies cutanées et perturber le système endocrinien, hormonal et reproductif.

Un autre ingrédient à surveiller est la benzocaïne, utilisée comme désensibilisateur dans certains gels lubrifiants. Bien que couramment utilisée pour soulager des douleurs, elle peut entraîner des effets indésirables lors de rapports sexuels.

Certains lubrifiants contiennent des substances allergènes, comme des parfums de synthèse, qui peuvent déclencher des réactions allergiques. De plus, l'utilisation de glycérine dans la préparation des gels lubrifiants est suspectée de provoquer des mycoses chez les femmes et d'endommager les membranes des muqueuses.

À cause de l’utilisation en cosmétique de perturbateurs endocriniens, on accuse à tord tous les produits fabriqués d’être “industriels” ou “mauvais”. Mais utilisé à bon escient et avec soin, la cosmétique peut être un allié dans la recherche de produits de qualité et sans danger pour notre flore.

Le bon coté de la cosmétique

  1. Un choix d’ingrédient parfaitement adaptés

    La formulation des produits cosmétiques dont des lubrifiants repose sur l'art délicat de combiner des ingrédients avec une connaissance approfondie de leurs propriétés. La réussite de ces mélanges dépend de la précision des concentrations et du choix judicieux des actifs en fonction de leurs vertus et des avantages recherchés.

    La combinaison de différents ingrédients ne garantit pas automatiquement un produit exceptionnel. La formulation nécessite une expertise approfondie, car chaque ingrédient interagit de manière complexe dans chaque formule.

  2. Des conditions d’hygiène irréprochables

    D’autant que fabriquer des compositions à base d’eau ou à base d’huile demande une grande expertise car ce sont des formulations plutôt instables. Quand il s’agit de lubrifiant, c’est particulièrement important. Car les compositions riches en eau sont particulièrement propices au développement rapide de champignons et de bactéries.

    Finalement, un produit cosmétique de bonne qualité permet d’éviter tout problème d’hygiène ou de conservation dans la formulation du produit.

  3. Des tests d’allergie obligatoires

    En outre, chaque produit cosmétique subit des tests d'allergie rigoureux avant d'être introduit sur le marché. La gestion minutieuse des dosages est cruciale pour assurer une tolérance optimale des produits finis.

Certains ingrédients, véritables miracles pour la peau à doses adéquates, peuvent rapidement se transformer en cauchemar s'ils sont mal dosés. C’est le cas des huiles essentielles par exemple.

L'expertise et la rigueur dans la formulation cosmétique sont indispensables pour créer des produits efficaces et sûrs pour notre zone intime. La cosmétique a donc son intérêt pour nous permettre de miser sur des produits stables, sans risques et optimisés pour nos besoins. 

Mais évidemment, on ne saurait que vous recommander de miser sur des produits les plus naturels possible, avec la juste dose de cosmétique qu’il faut pour qu’ils soient stables et sans risques.

Chez Salty on vous recommande alors de miser sur nos pépites favorites. Découvrez les lubrifiants les plus naturels qu’on ai déniché.

Aloe Lube

Clean 🌿

Discret

Dame

Aloe Lube

Lubrifiant naturel à l'eau et l'Aloe Vera

Prix normal 19 €
Prix normal Prix de vente 19 €
Prix unitaire  par